Irréductibles Ayitiens

« Nous sommes en 2015 après Jésus Christ. Toute la terre est conquise par la science… Toute ? Non! Car une presqu’île peuplée d’irréductibles Ayitiens résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les rares qui font de la logique et de la science leurs principaux instruments de construction de la réflexion. »

Alors que la nation fait don d’ingénieurs, de mécaniciens, de médecins et de bien d’autres techniciens à des pays pourtant plus développés; alors que les facultés techniques y sont établies depuis bien des années; alors que la plupart de nos cadres, dirigeants et responsables politiques affectionnent l’argument « Je suis un scientifique », la superstition reste notre trait culturel auquel nous sommes le plus attachés.

Après l’accident survenu lors du défilé carnavalesque, où un câble électrique aurait provoqué l’électrocution et la mort de plusieurs carnavaliers, on était en droit de croire que la pression serait mise sur le comité d’organisation du carnaval pour, définitivement, régler le problème des lignes de l’EDH traversant le parcours du défilé.

Mais c’était sans compter avec les irréductibles superstitieux. Leur explication n’a pas tardé : le président, tenant à son pouvoir, a offert en sacrifice les citoyens accidentés pour garder ce pouvoir et le passer à son épouse à la fin de son mandat.

Et pour étayer la thèse, toute une panoplie de « preuves » : un stand au nom du cimetière de Port-au-Prince (bizarre, en effet), le stand se retrouvant à un carrefour en croix, le passage du fils du président en tête du défilé (par prudence ?), la marche en blanc pour honorer la mémoire des disparus (le deuil se marque plutôt en noir), les tenues déjà prêtes (la marche prévue avant l’accident) et, surtout, la coïncidence que le triste événement se soit déroulé presque, en face du stand suspect.

drame-1marcheEt du coup, les membres du comité peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Ouf ! Les câbles trop pendants ou la hauteur des chars ne sont donc pas en cause.

Plus fascinant encore est le pouvoir qu’ils accordent à celui qu’ils prétendent combattre. Entendons-nous. Il n’est pas reproché au président de verser dans la magie ou la sorcellerie (ce qui n’est pas impossible). Les détracteurs du chef de l’État et des membres de l’opposition sont convaincus que l’accident n’est que le résultat des maléfices commandités par le président.

Et c’est là que ça devient hilarant 😀 : admettons que ces forces occultes soient vraiment aussi puissantes. Pourquoi, eux, ils ne les utilisent pas pour chasser le régime en place du pouvoir ?

Pourquoi ? Deux possibilités :

1._ Ces superstitieux-là ne veulent pas tremper dans le mal et ne servent que le Bon Dieu. Et dans ce cas, si l’actuel président est encore au pouvoir, ça doit être la volonté de ce Bon Dieu. (Alors ils militent contre sa volonté ? ☺ )
2._ Les forces occultes sont plus obéissantes à leurs adversaires qu’à eux-mêmes
On comprend alors la réticence d’une grande partie de la population à les rejoindre dans le combat : ce n’est pas bien prudent de se mettre à dos quelqu’un d’une telle puissance 😀

Logique !

Mais justement, la logique n’est pas passionnante dans notre petit pays. L’irrationnel, le paranormal, voilà ce qui a la cote. Ainsi, même certains journalistes encouragent ce genre de déclarations. (Ceux-là sont vraisemblablement tombés dans la marmite quand ils étaient petits 😉 ) Et rien ne démontera ces croyances. Il n’y a pas que la gouvernance de ce régime à souffrir d’un manque de rationalité. C’est tout un peuple qui affectionne les élucubrations.

« Nos ancêtres, les Gaulois… » étudiaient-on à une époque… Nous aurons au moins récupéré leur réputation, nous les désormais irréductibles du sous-développement.

Tilou

3 commentaires sur “Irréductibles Ayitiens

  1. Ah, quand superstition et bigoterie nous bouffent l’esprit.
    Je garde pour ma part en mémoire ces paroles de Sénèque: « La religion est vue comme vraie par ceux qui y croient, comme fausse par le sage, et comme utile par les puissants ». Et je crois que là, votre prési en profite bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *