Mondial 2014 et changement: on y est presque.

Dans une semaine débutera la coupe du monde de football. Communément appelé Le Mondial, cet événement est très attendu en Ayiti, par beaucoup de gens, mais pas forcément pour les mêmes raisons.

Évidemment, les premiers concernés sont les fans de foot, et ils sont en majorité. Démesurément passionné de ballon rond, le peuple ayitien ne perd aucune occasion de se relancer dans les débats interminables que suscite l’histoire de cette discipline sportive. Il ne laissera donc pas celle-ci passer sans replonger dans les comparaisons chaleureuses entre leurs joueurs préférés et, surtout, dans la terrible rivalité entre la sélection brésilienne et celle d’Argentine.

Mais les footeux ne sont pas les seuls qui comptent profiter du mondial brésilien.

Les commerçants, également, vont se frotter les mains. Les étalagistes ont sorti les drapeaux depuis quelques semaines. Les voitures, motocyclettes et tréteaux de petits commerces en sont déjà ornés. La fête s’annonce belle.

Surtout que le gouvernement promet de remiser le « blackout » pendant la période. C’est que ces 30 jours de « goaaaal » seront aussi profitables à l’exécutif. Ben oui ! Le peuple ayant les yeux rivés sur le petit écran, le temps d’antenne monopolisé par les émissions relatives à la coupe du monde ; il n’y aura plus trop de temps ni trop de preneurs pour les encarts contestataires de l’opposition.

Et puis les militants OP ont aussi hâte de voir arriver le 12 juin prochain. C’est que ça devient de plus en plus difficile de tenir le rythme décidé par l’opposition. Mobilizasyon manch long, ils disent ! Comme si avec cette épidémie de Kaselezo, la meilleure occupation pouvait être de se faire poursuivre autour du champs de mars, par des Cimo armés de Kokomakak et de gaz lacrymogènes ! Au moins, avec le mondial, ils auront un bon prétexte pour ne pas occuper le béton.

MOi? j’attends aussi la coupe du monde, certainement. Euh..oui. J’aime le foot. Mais la raison de ma joie de voir arriver la compétition est toute autre: Avec la Coupe du monde de football, le changement tant promis par nos dirigeants sera enfin réalité. Ben oui, il y aura le courant électrique, de la musique et moins de manifestations. Bon on aura encore aussi faim, mais on s’en plaindra moins…ce n’est pas du changement ça?

Dommage que la coupe du monde de football ne dure qu’un mois. Tiens! on devrait l’étendre sur 3 mois, au moins. De juin à septembre. Ca serait super. Bon, pour les joueurs, ca serait un tantinet plus fatiguant, mais si ça peut rendre vivable tout un pays (qui les adore, en plus), ne serait-ce que temporairement, serait-ce vraiment cher payé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *