Élections ayitiennes pour les nuls

Le principal sujet du reste de l’année 2014 sera les élections de 2011,…à venir. (Retour vers le futur?).

L’Exécutif donne déjà le ton, la Presse reprends déjà la rumeur nouvelle, le Parlement pose déjà ses conditions, l’Opposition en fait déjà l’historique (des élections à venir. Pas mal, non?), L’International annonce déjà y tenir. Vraisemblablement, on n’y échappera pas.

Enfin…on n’échappera pas au tollé prévu autour des élections. Des déclarations quotidiennes, des articles de presses, des prises de positions, des ultimatums, des manifestions,…On aura droit à la totale.

Pour ce qui est du scrutin, c’est un peu moins sûr. D’abord parce que l’année vieillît déjà de 5 mois et que la préparation d’un quelconque scrutin ne pointe toujours pas à l’horizon. (Certes un CEP (un énième) a vu le jour. Mais ne jouissant de la confiance que du gouvernement, on évitera de parier sur sa longévité.)

Toutefois, puisque des élections il sera question, nous avons recensé et essayé de définir quelques termes qui enrichiront l’actualité. Cela aidera peut-être à se retrouver dans ce scénario dont on a que trop vu la mise en scène.

Accord : Source de désaccord et d’instabilité.

Ambasad la : L’ambassade de l’Oncle SAM. Pour les autres, on précise.

Bases populaires : groupes de tapageurs monnayant leurs services de blocage des rues.

Candidat : Sauveur de la patrie, unique représentant et confident du peuple et qui commence ses phrases par « lè a rive*… »

Candidat malheureux : Sauveur de la Patrie à qui on aura volé les voix que TOUT le peuple lui aura attribué.

Centre de tabulation: Espace où s’additionnent et se soustraient les voies décisives.

CEP : Conseil Electoral P* (Faute d’accord de toutes les parties impliqués, on évitera ici de définir le « P ». Je pense toutefois que « Politique » est tout à fait approprié.) Son travail consisterait à organiser les élections et de proclamer les résultats, mais il peut être suppléé par l’International.

Classe moyenne : Ceux qui ne votent pas. Elle prétend ne pas se mêler de politique. En fait, elle n’en parle que sur Facebook.

Elections : Compétition entre plusieurs Sauveurs de la patrie, qui se tient lors journée carnavalesque au cours de laquelle le sauveur le plus éloigné du monde politique est élu par… on ne sait pas trop qui.

Elections 2014 : Élections 2011

Gouvernement : Voir parlement!

International : Yes Sir!

Le peuple : tout le monde, mais personne non plus.

Masses vulnérables : Voir Le peuple.

Parlement : Ça parle et Ça ment. Ses membres roulent en grosse 4×4 de luxe, devraient aussi veiller à la bonne marche du pays, prétendent le faire, mais… Ça parle et Ça ment.

Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive. Loin de là. Je parie même que vous en trouverez beaucoup d’autres. Sentez-vous libre de les partager avec nous.

Tilou

3 commentaires sur “Élections ayitiennes pour les nuls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *