Football Europe 2013-2014: À table!

Toujours avides de voir tel joueur accompagné tel autre ou de découvrir un joueur en particulier dans un schéma tactique donné, les amateurs de foot suivent toujours avec attention la saison des transferts. Cette période est comme la préparation d’un grand festin. elle présage de la dégustation.

2013-2014, il semble que nous aurons à manger à satiété. Je n’ai pas en mémoire un été européen aussi mouvementé sur le marché des transferts. Un riche menu en perspective.

antraineurs
À la fin de la saison dernière La plupart des restaurateurs avaient changé leur chefs. Le Real Madrid, Le Barça, Napoli, Manchester United, le PSG, Chelsea, le Bayern, Manchester City…tous s’étaient, de gré ou de force, attachés les services d’un nouveau directeur de jeu, espérant chacun àvoir mis la main sur le MasterChef de la saison.

joueurs

Ensuite, il fallait faire le plein d’ingrédients. Avec la fermeture des marchés, hier,  Le Barça, Le Real, Arsenal, Monaco, le PSG, le Napoli, le Bayern, Chelsea, Mancherster City, la Juventus,  Marseille,…la quasi-totalité des grands clubs aura de nouvelles associations sur le terrain, tant de nouvelles saveurs à nous proposer.

Chaque week-end nous promet déjà l’embarras du choix du plat à déguster. Douce boulimie…et puis, pour la fin, un gigantesque dessert: la coupe du monde au Brésil!!!!

Croisons  les doigts que les egos et autres petits conflits gratuits ne viennent y ajouter leur insipidité. Nous en avons eu assez depuis quelques années. (Si s’on remèd yo tap fè pou nou, mèsi bokou, kounye a nou refè !)*

Évidemment, les petites piques de Mourinho seront les bienvenue pour épicer certains cocktails, Mais que cela ne nous prive guère de schémas tactiques bien huilés et de gestes techniques savoureux.

Que Dieu nous prête vie et santé. Les chefs sont déjà à leurs cuisines. Messieurs et dames, amateurs de «bon boul» : La table et servie !

Tilou Jean Paul,
@TilouJeanPaul

*Si c’était un traitement, ca va merci, nous sommes guéris!

3 commentaires sur “Football Europe 2013-2014: À table!

  1. Oui la table est bien servie, maintenant, il reste à savoir si le mets sera à la hauteur des millions dépensés pour s’attacher les services de certains cordons bleus. Déjà, bon appétit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *